Warning: Use of undefined constant WPLANG - assumed 'WPLANG' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/26/d195081234/htdocs/wp-content/plugins/LayerSlider/classes/class.km.autoupdate.v3.php on line 73
Théâtre en Coulisses - Le bonheur du vent

2010 - Le bonheur du vent

Le bonheur du vent, de Catherine Anne

Jane ne peut élever seule sa fille, et confie celle-ci à un couple sans enfant. L’enfant grandit loin de sa mère, mais la mère adoptive se sent hantée par la présence de Jane, qui apprend de son côté à écrire pour communiquer avec sa fille. Librement inspirée de la vie de Calamity Jane, « Le bonheur du vent », de Catherine Anne, tournoie entre trois femmes : la mère, la mère adoptive et la fille. Et trois hommes qui mènent l’action avec elles : le père adoptif, l’ami de Jane, et son amant, le père biologique, à jamais absent.

Distribution

Corinne Barbier (Mary)
Kiki van der Horst (Jane)
Carole Lartigue (Irene)
Colette Mammeri (Helene)
Michel Marion (Jim)
Daniel Meunier (L'ami)

Ce qu'en dit l'auteur

Cette pièce est librement inspirée par la vie et les lettres de Calamity Jane…
Construite en trois actes, trois périodes, la pièce tournoie entre trois femmes, Jane, Helen et Irène. La mère, la mère adoptive et la fille. Et trois hommes mènent l’action avec elles. Deux sont des personnages de la pièce : Jim, le mari devenant père adoptif, et l’ami, trouble aventurier. Le troisième homme ne sera jamais qu’absent. Il est l’amant, l’homme de la passion amoureuse de Jane.
Donc ça se passe au Far-West, dans une société masculine. Et toute la pièce est nouée autour d’un acte : le passage d’un enfant de sa famille biologique vers une autre famille. S’agit-il d’un don, d’un abandon, d’une adoption, d’un vol ? La pièce ne prétend pas juger cet acte, mais donner à voir, à entendre, à deviner, tout ce qui se déchaîne dans les corps et dans les têtes de ceux que cet acte met en mouvement.
J’ai essayé d’écrire cela de façon précise, dans une époque donnée, dans un pays précis, alors bien sûr il y a une petite odeur de crottin et de poudre. Mais ce n’est pas devant, ce n’est pas important, ce n’est pas ce qui bouleverse les personnages et nous les rend proches, universels. Ce qui est devant, ce qui motive et entraîne l’écriture de cette nouvelle pièce, c’est la question du lien.

Catherine Anne

Autour de la pièce

Claudette Laurent (Costumes)
Olivier Druard (Régie son et lumière)
André Monfray (Régie son et lumière)
Maurice Montibert (Mise en scène)

La lecture des vidéos nécessite au minimum Firefox 3.5, Opera 10.5, Internet Explorer 9, Google Chrome 4 ou Safari 5.


Première représentation par Théâtre en Coulisses le 08/10/2010, à la salle des fêtes de Jassans-Riottier.

Laisser un commentaire